Être écolo ce n’est pas simplement limiter le gaspillage

Être écolo ce n’est pas simplement limiter le gaspillage

Publié par Laurent Peace le

Être écolo ce n’est pas simplement limiter le gaspillage

Pour être écolo, il faut prendre conscience des répercussions de vos actes sur l’environnement. Vous devrez ensuite adapter votre mode de vie afin de limiter votre impact écologique et devenir éco-responsable. Il ne sera pas uniquement question de limiter le gaspillage pour économiser les ressources dans ce cas. Il faut aussi consommer bio pour limiter la pollution.

Être écolo veut aussi dire : manger bio

Les aliments bio sont ceux issus de l’agriculture bio. Contrairement à l’agriculture traditionnelle, ce dernier se soucie de ses impacts sur l’environnement. Il n’utilise pas d’engrais chimiques et autres produits agrochimiques. La production de ces  derniers nécessite une forte consommation de carburant fossile. Cela engendre la formation de gaz à effet de serre.

Il serait de ce fait préférable de mettre en avant les composants organiques tels que les effluents d’élevage et le compostage pour fertiliser les plantations. La teneur en matière organique du sol en sera plus élevée. Ce qui contribue  à produire des aliments plus riches en nutriments. La biodiversité sera également préservée à l’intérieur, mais aussi en périphérie des zones d’agricultures biologiques.

En l’absence de produits chimiques dans le sol, il n’y aura plus aucun risque de contamination de la nappe phréatique. Les produits organiques utilisés contribueront en revanche au bon développement de la faune et de la flore. L’eau sera ainsi déchargée des substances toxiques. Manger bio permettra ainsi de développer tout ce cycle.

Être écolo veut aussi dire : moins polluer

Pour moins polluer, il suffit d’adopter quelques gestes simples au quotidien. Le plus facile sera de réduire l’utilisation du plastique. Cet élément, bien que très utile, est présent partout dans notre quotidien. Rejeté à la mer, il peut nuire aux animaux marins et polluer les eaux. Même enseveli sous terre, il met plus de 100 ans avant de se dégrader et des milliers d’années avant de disparaitre.

Le plastique doit donc être retiré petit à petit de votre quotidien afin d’en limiter les impacts sur l’environnement. Pour vous en débarrasser, évitez cependant de les incinérer, car il en émanerait du gaz polluant et toxique.

Les premiers à bannir de votre vie sont les bouteilles en plastique. Une fois leur contenu entièrement consommé, ils sont souvent rejetés dans la nature et s’y accumulent. Il y a ensuite les brosses à dents en plastique qui pourront se remplacer facilement avec du bois biodégradable. Puis vous trouverez aussi les pailles en plastiques qui sont parmi les plus nocifs pour l’environnement. Les sacs, les verres et autres objets en plastique devront être substitués par des alternatives écologiques et non polluantes.

Être écolo veut aussi dire : utiliser des produits d’entretien écologique

L’impact des produits d’entretien ménagers sur l’environnement a aussi été récemment démontré. En effet, ces produits industriels pollueraient autant que les voitures. Leurs effets sur les poumons sont également comparables à ceux des cigarettes. Il conviendrait dans ce cas de les remplacer par des solutions plus écologiques.

100 % Pin extract fait partie des produits bio à privilégier. Fait uniquement de composants naturels, il ne nuira ni à l’environnement ni à votre santé. De plus, il est multitâche. Ce qui signifie que vous pourrez l’utiliser pour n’importe quel type d’entretien ménager et même de voiture.


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Haut